Merus annonce la création d’un comité consultatif scientifique

- Des oncologues et des professionnels du développement pharmaceutique clés vont apporter leur soutien aux progrès du pipeline d'anticorps bispécifiques de Merus -

UTRECHT, Pays-Bas, 23 août 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Merus N.V. (Nasdaq : MRUS), entreprise d'immuno-oncologie de stade clinique qui développe des traitements innovants à base d'anticorps bispécifiques (Biclonics®), a annoncé aujourd'hui la formation d'un comité consultatif scientifique (Scientific Advisory Board -SAB), constitué de plusieurs professionnels d’immuno-oncologie et du développement pharmaceutique de renommée mondiale. Le SAB va collaborer avec l'équipe dirigeante de Merus pour soutenir la progression du pipeline de candidats Biclonics® de l'entreprise pour diverses indications en oncologie.

« Alors que Merus poursuit ses objectifs de découverte et d’avancement des candidats thérapeutiques Biclonics® dans la pratique clinique, nous sommes ravis que ces oncologues de renommée mondiale rejoignent notre équipe en qualité de conseillers », déclare Ton Logtenberg, Ph.D., PDG de Merus. « L'immense expérience de chaque individu en matière de développement de médicament d'oncologie, de la découverte initiale aux études cliniques de stade avancé, va nous aider au cours de la prochaine étape de croissance de notre pipeline et de l'entreprise. Nous sommes impatients que les docteurs Hans Clevers, Toni Ribas, Ton Schumacher et Josep Tabernero apportent leur contribution en qualité de membres fondateurs de notre SAB. »

Les nominations au SAB de Merus incluent :

Johannes Carolus Clevers, M.D., Ph.D. Le Dr Clevers est professeur de génétique moléculaire au centre médical universitaire d'Utrecht et directeur de la recherche au centre Princess Máxima pour l'oncologie pédiatrique. Le Dr Clevers a été pendant 10 ans directeur de l'institut Hubrecht de la société royale des arts et des sciences des Pays-Bas et a été plus récemment président de l'académie royale des sciences des Pays-Bas. Sa recherche scientifique a privilégié la biologie de la signalisation Wnt dans l'auto-renouvèlement intestinal et le cancer. Le Dr Clevers a découvert les cellules souches tissulaires dans de multiples organes grâce au marqueur de cellule souche Lgr5. Cela a débouché sur l'établissement de la technologie organoïde. Il obtenu son diplôme de médecine, son doctorat et son master en sciences à l'université d'Utrecht et a suivi des études post-doctorales au Dana-Farber Cancer Institute.

Antoni Ribas, M.D., Ph.D. Le Dr Ribas est un professeur de médecine, professeur de chirurgie et professeur de pharmacologie moléculaire et médicale à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il est également directeur du programme d'immunologie tumorale du Jonsson Comprehensive Cancer Center (JCCC), président du comité sur le mélanome du South West Oncology Group (SWOG) et membre du conseil d'administration de l'American Association for Cancer Research (AACR). Le Dr Ribas est un médecin-chercheur qui effectue des recherches de laboratoire et clinique dans le domaine du mélanome malin, en se concentrant sur les thérapies de transfert adoptif de cellules (ACT) à base de gène, les anticorps anti-CTLA4, les anticorps anti-PD-1, les inhibiteurs BRAF et MEK et la nanoparticule siRNA. Il a effectué ses études à l'université de Barcelone avec des bourses de recherche postdoctorales et cliniques à UCLA.

Ton Schumacher, Ph.D. Le Dr Schumacher est membre émérite de l'institut de recherche sur le cancer des Pays-Bas, professeur d'immunotechnologie au centre médical universitaire de Leiden, associé chez Third Rock Ventures et conseiller scientifique de plusieurs entreprises émergentes en biotechnologie. Le Dr Schumacher est également le fondateur de Neon Therapeutics et d'AIMM Therapeutics. Auparavant il officiait en qualité de directeur scientifique de Kite Pharma EU, qui a été créé suite à l'acquisition, par Kite Pharma, de T Cell Factory, une entreprise fondée par le Dr Schumacher. Le Dr Schumacher est titulaire d'un doctorat de l'institut du cancer des Pays-Bas, un master en biologie médicale de l'université d'Amsterdam et a obtenu une bourse de recherche postdoctorale au Massachusetts Institute of Technology.

Josep Tabernero, M.D., Ph.D. Le Dr Tabernero est le directeur de l'institut d'oncologie de Vall d’Hebron (VHIO), professeur associé à la faculté de médecine de l'université autonome de Barcelone et directeur de l'innovation, des soins et de la recherche dans le réseau d'oncologie de Catalogne. Le Dr Tabernero occupe également plusieurs fonctions au sein du service d'oncologie médicale de l'hôpital universitaire de Vall d'Hebron, y compris chef de service, directeur clinique et responsable de l'unité de phase 1 et des services des tumeurs gastrointestinales. Le Dr Tabernero est un médecin-chercheur qui effectue des recherches de laboratoire et cliniques dans le domaine des tumeurs gastrointestinales en mettant plus particulièrement l'accent sur le développement précoce de médicaments. Le Dr Tabernero a obtenu son diplôme de médecin et son doctorat à l'université autonome de Barcelone.

À propos de Merus N.V.

Merus est une entreprise d'immuno-oncologie de stade clinique qui développe des traitements innovants à base d'anticorps bispécifiques humains complets, appelés Biclonics®. Les Biclonics®, qui sont basés sur le format IgG complet et sont fabriqués en utilisant des processus fondés sur des normes industrielles ; des études précliniques ont montré qu’ils possèdent plusieurs caractéristiques des anticorps monoclonaux conventionnels, notamment une longue demi-vie et une faible immunogénicité. L'anticorps bispécifique candidat le plus avancé de Merus, le MCLA-128, est en cours d'essai clinique en association de phase 2 dans deux populations souffrant du cancer du sein métastatique. Le MCLA-128 est également évalué dans le cadre d’un essai clinique de phase 1/2 en Europe dans les cancers gastriques, ovariens, de l’endomètre et du poumon non à petites cellules. Des programmes supplémentaires concernent le MCLA-117, qui est en cours d'essai clinique de phase 1 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë et le MCLA-158, un Biclonics® en cours d'essai clinique de phase 1 se concentrant initialement sur le cancer colorectal métastatique chez des patients atteints de tumeurs solides. Grâce sa collaboration avec Incyte Corporation, Merus développe également un anticorps bispécifique préclinique conçu pour se lier au PD-L1 ainsi qu'une deuxième cible immunomodulatrice non divulguée. Pour des informations supplémentaires, veuillez consulter www.merus.nl.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne concernent pas des faits historiques devraient être considérées comme énoncés prospectifs, y compris, sans s'y limiter, la formulation des plans de développement clinique et le développement clinique de nos anticorps bispécifiques candidats, la conception et le potentiel de traitement de nos anticorps bispécifiques candidats y compris MCLA-128, MCLA-117, MCLA-158 et les anticorps bispécifiques précliniques, l'impact du SAB et sa capacité à soutenir l'avancement et la croissance de notre entreprise et du pipeline des candidats Biclonics® pour diverses indications oncologiques et pour les objectifs de découverte et d'avancement de nos candidats thérapeutiques Biclonics® dans la clinique.

Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes actuelles de la direction. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes actuelles de la direction. Ces énoncés ne sont ni des promesses, ni des garanties, mais impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs importants qui peuvent faire en sorte que nos résultats, nos performances ou nos réalisations réels diffèrent sensiblement des résultats, performances ou réalisations futurs, exprimés d’une manière exprès ou implicite par les énoncés prospectifs, y compris, mais sans s'y limiter, les éléments suivants : notre besoin de financement supplémentaire, qui peut ne pas être disponible et nous obliger à restreindre nos opérations ou nous obliger à renoncer à nos droits sur nos technologies ou Biclonics® et anticorps bispécifiques candidats ; des retards potentiels dans l'approbation des organismes de réglementation, ce qui aurait une incidence sur notre capacité à commercialiser nos produits candidats ainsi que sur notre capacité à générer des produits d'exploitation ; le processus long et onéreux de développement clinique de médicaments, qui a un résultat incertain ; la nature imprévisible de nos efforts de développement au stade précoce de médicaments commercialisables ; les retards potentiels dans l'inscription des patients, ce qui pourrait affecter la réception des autorisations réglementaires nécessaires ; notre dépendance à l'égard de tiers pour mener nos essais cliniques et la possibilité que lesdits tiers ne fournissent pas de performances satisfaisantes ; notre incapacité à identifier des Biclonics® ou anticorps bispécifiques candidats appropriés dans le cadre de notre collaboration avec Incyte, ou la mauvaise performance d'Incyte dans le cadre de notre collaboration ; notre dépendance envers des tiers pour fabriquer nos produits candidats, ce qui peut retarder, empêcher ou entraver nos efforts de développement et de commercialisation ; la protection de notre technologie exclusive ; nos brevets peuvent être jugés invalides, inapplicables, contournés par les concurrents et nos demandes de brevet peuvent être considérées comme ne respectant pas les règles et la réglementation de la brevetabilité ; notre échec à propos de litiges existants et potentiels pour atteinte à la propriété intellectuelle de tiers ; et nos marques ou dénominations commerciales, déposées ou non, peuvent être contestées, violées, contournées ou déclarées génériques ou déterminées à enfreindre d'autres marques.

Ces facteurs et d'autres facteurs importants discutés sous la rubrique « Facteurs de risque » dans notre rapport annuel sur le formulaire 20-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) le 30 avril 2018 et nos autres rapports déposés auprès de la SEC pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs faits dans le présent communiqué de presse. Ces énoncés prospectifs représentent les estimations de la direction à la date du présent communiqué de presse. Bien que nous puissions choisir de mettre à jour ultérieurement lesdits énoncés prospectifs à un moment donné, nous déclinons toute obligation de le faire, même si des événements ultérieurs font changer nos opinions, sauf si la législation en vigueur l'exige. Ces énoncés prospectifs ne doivent pas être considérés comme représentant nos points de vue à une date ultérieure à celle du présent communiqué de presse.

Contacts :
Investisseurs :
Kimberly Minarovich
+1 646-368-8014
kimberly@argotpartners.com

Presse :
David Rosen
+1 212-600-1902
david.rosen@argotpartners.com

Ads